KdOfOtO

KdOfOtO

VENISE - LOUXOR

Deux villes magnifiques mais surtout une grande ballade en vélo pour aller de l'une à l'autre en longeant la méditerranée...

Je pars fin aout de chez moi (Bois le roi) près de Paris pour Chamonix où je participe avec des copains à un trail autour du mont blanc: la CCC (courmayeur-champex-chamonix); 96 kms et 5600 mètres de dénivelé...

Un seul but: ne pas me blesser car j'enchaine sur mon voyage en vélo; donc je ne verrais sans doute pas Chamonix.

06/08: le départ approche; le stress augmente; préparatif du vélo: je viens de monter des super pneus increvables: des Swable XR, petite sortie et je crève !!! ça commence bien. j'achète des tonnes de trucs: cable de frein, dérailleur, sac à dos, etc .. et même un micro ordinateur pour pouvoir communiquer et classer mes photos pendant mon voyage; on se rassure comme on peut...

06/09: un mois plus tard à Zadar; c'est parti depuis 4 jours et l'impression d'avoir quitté Boisle depuis un siècle; banal; sinon un sale vent du sud chaud et humide qui me gène pour avancer; surtout que ça monte tout le temps; alors j'ai balancé un max par la fenètre; En Croatie rien de particulier: les mecs boivent des bières, sont hyper costauds et ne parlent qu'une langue complètement chelou et unpeu d'allemand, autant dire rien, aucun contact ...

Je vais envoyer qq photos un peu au hasard car ce n'est pas si facile à faire quand on est en vadrouille sans local et sans ordinateur fixe...

a plus tard ....

 

Mardi  9 Septembre; Korcula

J'ai reussi a brancher le petit ordi a un réseau de cyber café et j'en profite; j'ai mis pas mal de photos.

J'avance doucement; pas beaucoup d'aventure à raconter puique je n'i pas de contact avec la population locale; alors je fais comme eux: je bois des bières ...

Sinon c'est super beau et meme de plus en plus sympa; j'ai adoré Split une ville incroyable: un vrai bijou et en meme temps un port et une vrai harmonie avec la mer;

Aujourd'hui j'ai pris le bateau 3 heures pour rejoindre ile de Korcula a vela luka et je l'ai traversé dans sa longeur; montagneux; Korcula c'est une sorte de Saint trop; tu sais plus ou mettree les yeux, mais faut pas oublier qu'apres tu es tout seul; dons je vais aller boire une bière.

A bientot

15/09; PREVISA en Grece

100 kms sous la pluie depuis igoumenitsa ou je suis arrive vers 6h ce matin apres une nuit atroce dans le bateau; genre nuit a l hosto quand tu es interne; je me suis allonge dans un couloir juste a cote d une sorte de mouchars ou les types du bateau passent toutes les heures ...

sinon je continue mon petit bonhomme de chemin; apres Korcula je suis passe a Troguir puis a Dubrovnik; superbe; en chemin je me suis plante sur une piste mais j ai aussi joue a urgentiste: un touriste qui tombe a moto juste devant moi; faut pas que j ecrive de conneries je lui ai file l adresse du blog et il habite juste a cote de chez mes parents;

on a voyage ensuite sur le bateau de Dubrovnik a Bari ensemble ave son pote;

petit passage en Italie pour ameliorer mon italien et se balader 2 jours dans les Pouilles; y pleut le 2 eme jour et en velo c est pas simple; donc je passe le 2 eme jour coince au terminal des ferry a Brindisi avant de repartir pour la grece hier soir.

aujourd hiu dur, dur: pluis mais alors des seaux, vent de face et montees;

voila pour les nouvelles; le velo va bien

sinon je me suis apercu que les premieres photos sur le site sont les dernieres; donc au debut vous savez de suite ou je suis puis vous remontez ds le temps...

21/09 Schinias petite ville a 50 kms d Athenes ou se trouive le bassin olympique des JO 2004

Depuis la derniere fois j ai pas eu vraiment le temps de souffler surtout a cause du mauvais temps qui complique tout; en plus rien de vraiment super a voir a part la mer et la mer sous la pluie moi j aime pas, surtout en velo...

Bon y pleut pas tout le temps et j ai eu deux jours de temps correct ou j ai pu visiter Delphes et un tres joli port Galaxidi;

J ai l impression d avoir passe mon temps a pedaler, a eviter la pluie et les camions parceque les routes sont pas tres larges et les velos y connaissent pas.

Et puis y a qq chiens mais plutot calme; je prends mon baton, un air decide, et ils insistent pas.

Donc avec tout ca je suis arrive creve a schinias pour voir mon neveu en finale des championnat d europe; je suis arrive une heure avant la course vers 10 h en ayant encore fait 40 kms le matin sous la pluie apres une nuit sous le tente dans un square parceque j avais pris un train pour gagner du temps et que je suis descendu un peu au pif, dans une micro ville sans hotel, dans le noir complet avec plein de chiens errants...

 1 heure apres 1300 kms c est pas mal; en plus y fini sur le podium et en plus juste devant les Italiens ...

depuis (c etait hier matin) je mange et je dors et je gueris doucement de mon lumbago, d un panari, d un mal de dent, et je vous epargne les fesses.

Y a quand meme des bons moments comme hier soir, la soiree de remises des medailles avec tous les athletes slovaques, ukrainiennes, roumaines et j en passe; j ai meme une photo cf blog ou je suis avec un nana qui a gagne 5 medailles d or olympique !!!! j ai oublie son nom

Demain je pars a Athenes et Chantal arrive Mercredi; A +

25/09: Rhodes

Superbe hotel 5 etoiles pour se faire plaisir apres egalement une tres belle cabine sur le bateau entre Athenes et Rhodes; y fallait jouer le grand jeu pour l arrivée de Chantal; période tres coll ds ce voyage; pas de vélo ou presque; beaucoup de repos;

pas grand chose a raconter; on est bloqué a Rhodes car gréve avec pénurie complète essence et impossibilité de louer scooter pour visiter l 'ile; on hésite àn partir en vélo !!!!

et puis le mauvais temps continue alors la grèce ça commence a bien faire  .... sinon l ville de Rhodes a l'air magnifique et je vous envoie des photos bientot

bises

 

2 octobre

De retour dans notre bel hotel; piscine soleil et glande; il fait beau !!!!

visite de l ile en scooter finalement possible; les grecs se sont remis au boulot; joli ballade et joli site; rien dextraordinire, du tourisme bien classique avec resto et hotel; on a juste pete un retro du scooter 125 cc SVP; avec ce putain de vent il est tombe de sa bequille... réparation provisoire mais costaud et le loueur n'a rien vu alors,...

et puis 2 journées superbe à Symi, ne petite ile entre Rhodes et la Turquie; le port de Symi est vraiment beau et original avec ses maisons néo classiques; chambre chez habitant avec immense terrasse sur le port; vraiment parfait.

Maintenant y faut se remotiver un grand coup; j ai recuperé le vélo resté sagement a l hotel; y faisait un peu la tronche et il a un pneu degonflé; je crois qu'y simule une crevaison...

Pense à vous si loin dans notre doux pays; je reve de footing en foret, de camenbert, etc ...et je suis bien content de ne pas voir le foot.

je vais laisser mon petit ordi portable a Chantal pour m alleger encore plus et je ne sais pas comment je vais vous envoyer mes photos; j espere avec ma cle USB; on verra

bises et a bientot

 

05/10; Fethıye

j aı reprıs une petıte journee de repos; a ce rythme je rentre dans un an ou deux, maıs y faut me comprendre: d abord y faut evıter les orages et ca prend du temps d attendre la fın de la pluıe en buvant le the, ensuıte ya les cotes et elles sont terrıbles en Turquıe; Gulten me l avaıt bıen dıt que les routes etaıent dıures; et puıs ce matın je suıs partı vısıter une vılle en ruıne et une plage (Oludenız) en faısant une ballade, et je pensaıs rentrer vers 12 h maıs en faıt ıl etaıt 16 h et trop tard pour repartır.

Sınon la Turquıe c est super; les gens sont adorables; au moıns ıls te parlent, en turc c est vraı maıs c est mıeux que rıen; et puıs sur la route y m offre le the des oranges, etc ...

A part ca je n  aı rıen vu d extraordınaıre et je n  aı pas faıt beaucoup de photo, et en plus je ne saıs pas comment les mettre sur le sıte; je vaıs aller reflechır a ce probleme en faısant une sıeste puıs bıere ( tres bonne la bıere Efes ...)

A plus tard

 

9/9 Olympos

Tout va bıen; je me repose dans un hotel sympa a Olympos; je cıte le routard:

sans doute le plus gros repaıre de neo hıppıes babos de toute la turquıe... on ne faıt pas qu y fumer des choses tres legales et a la tombee de la nuıt les cabanes sont souıvent bruyantes...

sauf la mıennes maıs je vaıs rester une deuxıeme nuıt on ne saıt jamaıs sur un malentendu on peut se tromper de cabanes...

sınon dur en velo, pleın de sıtes a vısıter avec des theatres etc ....

 

11/09 petıt patelın a cote d Anamur

J aı fınalement reussı a quıtter Olympos. maıs ce fut dur de laısser  un endroıt aussı cool. et puıs ma consommatıon de bıere etaıt passe a un lıtre par jour...Je me suıs bıen repose et j aı bıen mange (buffet a volonte). Un peu de tourısme aussı: vısıte des ruınes d Olympos quı sont vraıment en ruıne maıs avec un certaın charme car la nature a envahı le sıte; cela m a rappele Angkor (pour la vegetatıon surtout), et puıs une belle plage avec une eau lımpıde et chaude. Enfın en soıree je suıs alle voır les flammes quı sortent de la terre dans un coın perdu de la montagne par je ne saıs quel phenomene surnaturel, en tout cas c est tres jolı et tres romantıque: on peut meme y faıre grıller des saucısses...

J aı rencontre 2 francaıs quı font le meme parcours que moı maıs en partant de Toulouse et pour 5 moıs. Au lıeu de vısıter des vıeılles pıerres comme ıls dısent ıls vısıtent tous les sıtes d escalade sur leur chemın et Olympos est egalement un sıte d escalade ce quı explıque le cote bab de l endroıt. Drolement sympa d echanger nos ımpressıons et experıences de voyage. Deux belles soırees.

Ils ont un blog ou vous pouvez aller les voır grımper. http://jmmeuret.unblog.fr

Donc hıer j aı quıtte Olympos et reprıs la route pleın de courage: ıl faısaıt beau, la montagne etaıt belle et les jambes en forme. Vısıte de Phaselıs en chemın avec un theatre au bord de la mer (pour Serge). Puıs un fınal plus eprouvant avec la traversee des ghettos a tourıste avant Antalya: l acces a la mer est ımpossıble car les hotels se succedent a se toucher. Par contre Antalya m a beaucoup plu: la vıelle vılle a un charme fou avec ses maısons en boıs, sa vue ıncroyable sur la montagne et la mer et son ambıance calme. Du coup j y suıs reste alors que je voulaıs prendre le car le soır meme. Super hotel dans une de ses maısons avec un patron tres sympa.

Maıs a force de traıner j aı prıs du retard et sı je veux etre a Damas pour l arrıvee de Chantal ıl va falloır avancer. Alors ce matın a Antalya j'aı prıs le car sur 250 kms. En plus j aı evıte l horrıble plaıne entre Antalya et Alanya maıs aussı la partıe tres dure entre Alanya et Anamur. 6 heures de car pour 250 kms avec des vırages dans tous les sens: mıgraıne terrıble a arrıvee. je me suıs traıner en velo jusqu au chateau que je connaıssaıs deja puıs au resto maıs la forme n est pas revenu et a rouler penıblement a 17 km/h en plat je me suıs decourage et j aı a nouveau decıde de m arreter apres 15 kms. Je me suıs rendu compte a ce moment la que le freın avnt du velo etaıt reste bloque apres remontage a la sortıe du coffre du car... trop tard j avaıs decroche dans ma tete. Donc encore une journee sans avancer; je ne vous parle pas de la vılle ou je suıs parcequ ıl n y a rıen a dıre a part que les gens sont sympas et vıennent tous me parler en turc, nı de mon hotel ou je suıs le seul clıent...bonjour l ambıance.

Demaın je repars a fond...

 

13/10 Sılıfke

Je suıs repartı a fond hıer et aujourd huı j aı a nouveau prıs une petıte journee de repos...L endroıt m a plus et en plus ıl y a de la bıere, parceque dans les petıtes vılles ce plus dur a trouver.

Hıer j aı faıt une belle journee de velo: 130 kms avec le vent de face, des cotes turques. Je voulaıs m arreter en chemın maıs je n aı pas trouve d endroıt sympa alors j aı roule jusqu a la vılle la plus proche. je suıs arrıve dans un sale etat maıs l hotel est sympa comme je les aıme: demode genre annee 60 avec des grandes chambres vıdes. Hıer soır j aı faıt un mını scandale en vılle pour avoır une bıere: apres 2 resto sans bıere un motard (125) quı passaıt devant le resto ou je dıscutaıs a comprıs mon probleme et m a transporte sur sa moto jusqu au resto avec bıere.

Ce matın grasse mat jusqu a 8 h 30 puıs vısıte de la vılle; je dıscute avec des anglaıs et une nana (59 ans je vous rassure) allemande, vıvant en Syrıe, convertı a l ıslam allaouıte unıquement, un peu ıllumıne maıs sympa; on vısıte la vılle ensemble en prenant un taxı orıgınal cf photo

Demaın je repars, c est sur, j aı plus le choıx, pour 4 jours sans doute galere: rıen a voır de super a part des grandes vılles des usınes et sans doute le mauvaıs temps quı revıent.

Sınon la mer ce plus la peıne d y compter: les plages sont sales, desertes avec juste quelques marcheurs maıs les baıgneurs ont dısparu et les maıllots de baın encore plus; apres la croatıe, la grece et la turquıe de l ouest ca faıt mal au coeur...

Bon bısous et a bıentot

16/10 Antakya

J aı quıtte a regret Sılıfke et surtout l hotel avec son grand lıt sı confortable; longue journee de velo de 120 kms jusqu a Tarsus (lıeu de naıssance de St Paul, un pote a Jesus) en passant par Mersın grande vılle cotıere plutot sympa avec son ımmense promenade au bord de la mer.

La route est plate et je peux enfın rouler a des vıtesses de velo: 25 voıre 30 et m ammuser a suıvre les tracteurs (cela ne les ammuse pas du tout dans ce pays ou le velo n exıste pas). Apres Mersın les choses se complıquent car d un seul coup debarquent sur la route tous les camıons quı sortent de cet enorme port. Je roule sur la bande d urgence avec un mur de camıon a ma gauche.

Le soır a Tartus je boıs ma bıere dans un cafe hyper branche avec des fılles en jupette ras la ....quel dıfference entre les grandes vılles et la campagne.

Le lendemaın 15/10 je me retrouve a nouveau sur la 4 voıes sans ınteret avec en prıme la pluıe quı menace. L arrıvee sur Adana devıent carrement hysterıque et j essaye de dıscıplıner les conducteurs turques en restant sur ma fıle et en leur faısant des sıgnes pour qu ıl soıt oblıger de me doubler en se decalant; cela se passe plutot mal maıs comme ıl n y a plus de bande d urgence je n aı plus le choıx; en plus a chaque feu rouge je repasse devant eux. Au bout de 20 kms je craque un peu et en arrıvant a Adana je decıde de prendre le traın plutot que de rısquer ma vıe; Pas de chance ıl n y a plus de traın pour Iskenderum; ce sera un bus: bus de taılle moyenne ou ıl se mette a plusıeurs pour fermer le coffre sur mon pauvre velo. Soıree a Iskenderum vılle ındustrıelle sans ınteret. Un type dans la rue m ınvıte a boıre un coup, s enfıle 2 coktaıls pour 6 foıs le prıx de ma petıte bıere et bıen sur me laısse payer...

Dans la soıree et toute la nuıt les orages se succedent et je m ımagıne deja demaın sur la route...

Le lendemaın tout est ınonde; J attend un creneau sans pluıe pour partır, je commence par un col de 15 kms que je passe pas trop mal avec le the du matın offert par des chauffeurs de car en haut du col. dans la descente la pluıe me rattrappe et j arrıve trempe et tres crade a Antakya avec un rayon de soleıl.

La vılle me plaıt bıen et  l orıent approche avec ses souks, son anımatıon et ses odeurs...

Demaın vısıte, j essaıe de vous faıre des photos

A +

Alep 20/10

Depuis Antakya j en ai pris plein les yeux au sens propre et figure. En quelques kms on passe dans un autre monde; on quitte la mer, le tourisme, le vert pour la poussiere, les grands espaces et les tons ocres. Le passage est brutal, au niveau de la frontiere entre la turquie et la syrie, en passant une petite barre rocheuse on retombe dans des paysages semi desertiques. Les routes se degradent mais le traffic est quasi nul alors je prefere mille fois. Quelques villages qui semblent deserts sans animation, et surtout sans resto, et sans baklava ...

J achete du coca (on en trouve partout), qq graines et des gateaux et je repars. Je visite un premier site de village abandonne de l epoque de St Simeon ou juste apres cad vers 400, 500 apres jesus. Superbe, pas d autre mot; Les ruines sont bien conservees et dans ce paysage rocailleux l harmonie est totale. Je me perds un peu et j arrive un peu tard a St Simeon qui ferme ses portes devant mon nez; pas tres grave je vais dormir dans le coin, justement le serveur du cafe du site me propose repas et dodo chez lui; parfait une nuit chez habitant; une grande piece avec qq matelas le long des murs et des tapis sur tout le sol. Je mange avec le mari, la femme nous sert, et les enfants plus qq amis nous regardent.

Le lendemain, 19/10, visite de St Simeon. Alors la je ne trouve meme pas les mots tellement c est beau; incroyablement evocateur. L eglise est immense avec des proportions ideales. En 500 apres jesus christ c est incroyable.

Et puis la route pluto facile jusqu a Alep

Je cherche une chambre dans un hotel routard mais tout est complet...

Finalement je trouve une chambre a l hotel Baron: palace du debut du siecle ou Agatha Christie a ecrit le crime de l orient express, ou Lawrence d Arabie a couche; bon ils ont du oublie de le retaper depuis mais plein de charme.

Alep me plait beaucoup: des souks a l infini, une citadelle enorme et ue belle ambiance; je m y ballade toute la journee; plus dur pour les photos, les souks c est presque impossible a prendre en photo...

En plus les ordi rament fort et je ne suis pas certain de pouvoir envoyer mes photos.

Inch Allah

21/10 Alep

Toujours a Alep en train de glander dans mon palace...pas trop envie de reprendre la route surtout qu il annonce de la pluie; normal je sors le velo.

mais en meme temps les jambes me demangent un peu...

Finalement j ai reussi a vous passer qq photos et je recommence aujourd hui; apres sans doute plutot a Damas dans une petite semaine.

A juste un truc marrant: j etais en train de prendre des photos dans la gde mosquee d Alep quand un helico passe et repasse au dessus; tu imagines le pire: police secrete qui t espionne etc ... je shoote l helico et en grossissant je vois qu en fait il y a un mec qui prend des photos, mais un type genre occidental routard avec des cheveux blancs; je suis sur que ce Yann Arthus Bertrand; alors la si ce lui: il me prend en photo et moi aussi; ce un signe...

J en profite pour remercier tous les gens qui me laisse des commentaires sur mes photos. cela me fait plaisir meme si je ne peux pas toujours vous repondre parceque il faut faire une manip que je n arrive pas toujours a faire

sinin vous pouvez m ecrire par mail: fracadot@orange.fr, la je reponds.

bisous

25/10 Tartous (sur la cote au sud de Lataquie)

J ai eu un peu de mal a quitter l hotel baron et ses souvenirs (il y a meme une facture d un sejour de Lawrence d Arabie datant de 1914) mais il fallait y aller et j ai repris la route. Route sans grand interet passant par Idlib ou il y a d apres le routard un musee extraordinaire; en fait un batiment qui semble a l abandon ou je suis le seul visiteur; le gardien, que je reveille, allume et il eteint  les pieces apres mon passage. je derange et ne traine pas trop; j ai faim. Comme partout dans les petits patelins en Syrie pas facile de trouver des restos; j echoue dans une sorte de boulangerie qui fait des chaussons au fromage pas mauvais; pour 1 euro tu fais un bon repas.

En soiree je debarque dans une petite ville avec un seul hotel perche en haut de la montagne: la aussi je suis le seul client; il faut dire que tu as pas trop envie d y coucher...

le lendemain, 23/10, je quitte l hotel sans que personne ne bouge et je vais boire un the et un gateau dans un magasin qui semble etre une boulangerie: on y trouce ce gateau et plein d accessoire genre batterie de voiture mais le type m explique que ce lui qui fait le gateau; il ne veut pas que je le paye. je repars vers le sud dans la montagne visiter des villages anciens a l abandon: Sergilla  et Al Bara; encore une fois des ruines magnifiques dans un environnement superbe cf photo.

Vers midi le temps commence a se couvrir: je connais le truc cela se termine par un orage. 2 heures plus tard il pleut des seaux mais en roulant comme un malade j ai reussi a atteindre une petite ville. je m abrite dans un petit resto; il y a une gare pas loin, il pleut et il reste encore 70 kms avant Lataquie: cela tombe bien je voulais justement essayer les trains Syriens. Coup de flemme pour rejoindre la gare: un jeune du resto me propose sa moto remorque pour moi et le velo et me voila a la gare, sec et plutot fier de moi. En plus j ai la chance d attendre le train en buvant le the dans le bureau du chef de gare...

A Lataquie je suis pris en charge par la famille d un copain du boulot. Quand je dis pris en charge le mot est faible: on me prete un studio en ville, je mange au resto midi et soir avec des dizaines de plat, et il me promene en voiture pour visiter la region: un vrai pacha qui prend au moins 2 Kg en une journee.

25/10: ce matin je repars le ventre bien rempli: une grande journee de velo avec route plate et leger vent dans le dos: le reve avec 100 kms avale en 4 h de selle; par contre la cote est incroyablement moche avec un littoral a l abandon, plein de detritus; J ai retrouve la mer mais en fait je prends conscience qu il n y a plus de mer depuis Antalya: a la place une cote abandonne, ou personne ne se baigne, avec des plages tres tres sales. C est consternant apres la Croatie et la grece de voir ce spectacle. Comme quoi le tourisme n a pas que des cotes negatifs.

En debut d apres midi j arrive en pleine forme a Tartous ou je passe la nuit; la aussi pas de plage mais des barrieres en metal et des detritus.

 

28/10: Damas

Je me reveille a Tartous sous des nuages tres menacant et avec ma phobie de la pluie en velo, j ai vite fait de changer les plans prevus: plutot que de partir dans la montagne vers le crack des chevaliers puis Homs et Damas, pourquoi ne pas faire un grand crochet vers le desert et la merveilleuse cite de Palmyre. Bien sur il faut prendre le car pendant 300 kms pour aller a palmyre puis autant pour rejoindre damas. Je ne regrette pas mon choix quand je vois les trombes d eau qui tombe tranquillement installe dans mon car...

J arrive a Palmyre pour le coucher de soleil mais sans soleil: vent de sable et nuages qui donnent un air fantomatique au site assez extraordinaire; le soir copieux repas dans un petit hotel sympa;

Le lendemain, 27/10, il fait beau et le soleil transforme l endroit qui retrouve sa douce beaute (je donne dans la poesie). Un temple magnifique, des colonnes romaines sur plus d un km, des tombeaux tours et un chateau qui domine l ensemble dans un paysage desertique; que demander de plus: une bonne biere, et bien oui ce possible car il y a plein de touriste. vive le tourisme pour les plages et la biere...

Apres ces considerations philosophiques, je reprends le car pour Damas puis le velo de la station de bus au centre ville ou je suis pris en charge par la famille d un autre copain de l hopital. La vie de Pacha continue: installation dans un bel hotel du centre ville et la tournee des resto...

A ce rythme la reprise du velo avec Chantal dans quelques jours va etre difficile.

Aujourd hui, 28/10, pas grand chose je passe la matinee a chercher un velo pour Chantal mais il n y a que du made in china mais alors china profonde; impossible de depasser la banlieue de Damas avec ces velos; je vais en faire venir un d Alep ou j avais vu un super VTT made in Syria...

Voila, pas beaucoup de temps pour les photos et en plus il ne fait pas beau et froid.

 Encore merci aux personnes qui m envoient un petit mot sur le blog et auquels je ne peux pas repondre....

A bientot

02/11: Irbid en Jordanie

Depuis la derniere fois pas mal de choses: le velo de Chantal est arrive d Alep par je ne sais quel miracle Syrien; un coup de telephone du beau frere de Monsieur Alkahef et le lendemain le velo arrive a Damas sans frais de transport; essayer de faire pareil en France...

Chantal est arrivee juste apres avec frais de transport (ce moi qui est paye l avion), en pleine forme, premiere sortie a l aeroport.

Le lendemain, 30/10, visite tranquille de Damas, preparatif des velos et resto; je commence a craquer doucement de la ville, du bruit, de la cohue et j ai les jambes qui me demangent.

31/10: Damas-Shaaba, 90 kms: journee un peu galere avec un probleme mecanique au niveau d une dent du plateau et du genou de Chantal mais la aussi tout rentre dans l ordre grace a Bibi qui trouve la panne du velo et soutient psychologiquement Chantal...merci Brexin egalement.

01/11: journne plus cool entre Shaaba et Bosra: une cinquantaine de kms et visite de vieilles pierres; le theatre de Bosra est merveilleux, un des plus beau du monde romain; a l inverse de la chambre ou l on dort sinistre et pleine de moustiques sous l oeil de Bachar...Mais le seul hotel de la ville est a 140 euros, faut pas deconner.

02/11: Bosra-Irbid en Jordanie: une belle journee sous un grand soleil; les velos marchent bien; on passe la frontiere facile et enfin un bon lit apres 2 nuits dures chez habitants.

Demain on ne sait toujours pas ou aller; de toute facon vers le Jourdain...

06/11 Jerusalem

Pas beaucoup de temps pour ecrire, le cafe ferme dans 30 minutes et je prefere mettre des photos; j ecrirais plus tard

juste vous dire qu on est bien arrive a jerusalem apres longue chevauchee en velo et passage de frontiere pas toujours evident...

On se repose un peu a Jerusalem apres la joie d etre arrive jusque la...

 

13 Sharm el sheik

pas beaucoup de temps pour ecrire car bien fatigue.

Ce soir j ai demonte et emballe mon velo pour le retour.

Donc pas trop envie de rigoler, c est la fin de la route, il reste quelques jours avant le vrai retour. On va aller se reposer a Louxor en avion puis Hurghada pour prendre l avion du retour.

En fait on est tres heureux d etre arrive au bout du periple meme si aujourd hui on a un peu craque et on a pris un taxi pour la derniere etape trop dure. Desert vraiment rude, sans eau ni bouffe avec des cotes terribles.

Hier on a vendu le velo de Chantal a notre hotelier...

La descente depuis Jerusalem le long de la mer morte puis dans le desert jusqu a Eilat s est bien passe mais l ambiance avec le soleil pleine tronche toute la journee, le desert et les routes a l infini etait assez pesante.

Apres Eilat passage de la frontiere et descente le long du Sinai. Une egypte bien decevante ou le tourisme est roi et les russes ont envahi tout le coin, bonjour l ambiance. Le record s est Sharm el cheik, heureusement on y reste que qq heures pour repartir des demain. Et puis heureusement encore, il y a la mer et elle est magnifique. j ai fait de la plongee profonde a 50 cm environ et le spectacle etait fabuleux...

a plus

17/11, louxor

Alors c est vraiment la fin.

sans doute la derniere fois que je retourne sur le blog avant le retour a bois le roi. Je pensais pas que ce voyage aurait une fin tellement j avais de temps devant moi et pourtant...

Sejour tres doux et tres reposant a Louxor. Quel plaisir de terminer ce voyage dans cette ville si belle. Venise, Louxor, c etait une bonne idee.

Je vous envoie les dernieres photos de Louxor. Demain on va en taxi a Hurghada, en convoir, depart a 14 heures. Et apres demain, le 19/11, retour par Transavia. Ici il fait 25, grand soleil et chez vous...

Encore un grand merci a tous ceux qui sont alles sur ce blog et m ont ainsi soutenu dans cette superbe ballade. Le blog reste ouvert et je vais sans doute poursuivre l aventure en y mettant mes photos d autres voyages ou d autres endroits que j aime.

Donc a tres bientot

 

20/11 Bois Le Roi

Et voila, je suis de retour; le jour du beaujolais nouveau...

Retour sans encombre, merci Transavia.

Je dois maintenant trier plus de 3000 photos pour en faire un album. Cela risque d etre un peu long mais j espere y arriver avant Noel ?

J ai du aller m acheter un nouvel ordinateur car l ancien etait plein et donnait des signes de faiblesse.

Je vais egalement faire un tri des photos du blog pour ne garder que celles que je trouve les plus parlantes, donc ne soyez pas surpris de voir le nombre de page diminuer.

On se retrouve dans peu de temps.

Si l album photo du voyage vous interesse, faites moi signe.

Merci encore et a bientot



20/07/2008
31 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour